Expositions > MARS 2012

MARS 2012


REMI TROTEREAU

Vernissage du 9 Mars 2012

 

COVART GALLERY était ravie d’accueillir, Vendredi 9 Mars, Son Excellence Monsieur Jean-François TERRAL, Ambassadeur de France au Luxembourg, qui eut la bienveillance de nous accorder son Haut Patronage pour l’exposition de Rémi TROTEREAU ainsi que Monsieur Michel GUERIN-JABBOUR, Conseiller de Coopération et d’Action Culturelle, directeur de l’Institut Français à Luxembourg.

 

 

Rémi TROTEREAU fait partie de ces artistes libres qu’on n’enferme pas, qui revendique son indépendance haut et fort et dont les œuvres laissent une trace indélébile dans nos mémoires.

L’œuvre de Rémi TROTEREAU est absolument subversive et viscérale, parfois dérangeante, et c’est justement ce qui en fait l’intérêt. C’est une œuvre expressionniste particulièrement impressionnante, d’une rare puissance.

Sa peinture exploite le thème du corps, animal ou humain souvent malmené et souffrant, le nu féminin sensuel ou écartelé, le corps masculin puissamment sculpté. Toutes ses thématiques s’expriment dans une gestuelle vigoureuse, une écriture griffée souvent marbrée de coulures.

Les sculptures et reliefs décryptent les origines monstrueuses, le monde primitif de l’indistinct passage de la bête à l’humain, sorte d’archéologie tellurique et de germination. Pour rendre cet univers de l’incertain, il se sert de résines patinées de terres grumeleuses, se montrant ainsi créateur de formes hors normes.

L’art de Rémi TROTEREAU ne se raconte pas, il se vit intensément et chacun y trouvera sa propre voie.

Rémi est un écorché vif, anxieux, rongé par le doute, tendre aussi, qui cherche toujours ce qui nous met mal à l’aise, ce que nous refoulons par peur ou par dégoût. Entre l’homme et l’animal, la frontière est ténue. Une bête originelle est toujours là, prête à surgir des profondeurs de notre inconscient. C’est ce qu’il essaie de dire sans pudeur, sans hypocrisie, sans aucune recherche d’élégance, c’est un travail brut, violent, évidemment.

C’est pour toutes ces raisons que Rémi TROTEREAU est si attachant !

Philippe COUPELLIER